Manuel Artisan Chocolatier
 

Historique

L’histoire d’une famille passionnée par la qualité, le contact avec sa clientèle et pouvant compter de génération en génération sur la fidélité et la compétence de nombreux collaborateurs et collaboratrices qui se soucie de proposer à sa clientèle goût, finesse et qualité avec respect et tradition.

Henri-François-Louis MANUEL ouvre en 1845 la première épicerie MANUEL à la rue de Bourg à Lausanne qui proposait des produits fins à sa clientèle de l’époque.

Les traces d’un premier Confiseur Philibert Manuel se retrouve dans les années 1790 à Rolle. Début 1800, il s’installe alors à Lausanne et fait venir d’autres membres de sa famille. François Manuel lui succède et se forge une belle réputation dans la ville à la rue de Bourg.

 

En 1845 un des fils de François reste Confiseur, alors que le deuxième s’établi dans la même rue afin d’ouvrir un commerce de droguerie-épicerie y compris un assortiment complet des chocolats d’un certain Amédée Kohler (ancêtre de Nestlé), fabriqué au début de leur commercialisation par un Confiseur Manuel.

 

Le Confiseur Manuel cesse son activité et la Maison Manuel se développe particulièrement dans les produits dits de régime et d’épicerie ouvrant de nombreuses succursales en Suisse-Romande et expédiant de nombreux colis à travers le monde (en 1913 20’000 colis et 3000 caisses sur une année à travers le monde !).

 

En 1914 la Maison Manuel s’installe au cœur de la Ville de Lausanne dans l’immeuble de Pierreneuve qu’elle avait construit, car elle avait besoin de place et de caves spacieuses : d’un côté se développe l’offre du magasin avec de nombreux rayons pâtisserie, traiteur, chocolats, spécialités alimentaires vins, etc. Et de l’autre le commerce dit de gros (toutes les livraisons auprès de l’hôtellerie et des succursales sont assurées par des transports hippomobiles).

 

En 1929 l’activité du magasin se développe et la diététique ainsi que la droguerie sont abandonnées au vu des changements de mode. Puis la crise arrive et les succursales sont vendues.

 

Le commerce de gros est maintenu et développé, ainsi que le magasin et la restauration avec le fameux hôtel Central à Lausanne.

En 1950 M. Rolland Manuel père de Daniel en précurseur qu’il est, lance le commerce de gros de glaces et produits surgelés. Le magasin se spécialise de plus en plus : traiteur, pâtisserie, confiserie, chocolats, vins, spiritueux et spécialités alimentaires élargissent de plus en plus leur offre.

 

Le commerce de gros se spécialise particulièrement dans le café et dans le surgelé, Manuel devenant après quelques années distributeur exclusif des produits surgelés et glaces pour le groupe Nestlé. Un restaurant/salon de thé est ouvert en 1967 au centre-ville de Lausanne et assure la notoriété de Manuel dans la région.

 

Après le décès de son père en 1976 Daniel abandonne peu à peu les activités de grossiste en épicerie, vins, spiritueux et café, pour se concentrer sur le magasin, le Service Traiteur et le commerce de gros en produits surgelés Findus et glaces Frisco Findus.

 

En 1983 un dépôt central est construit à Crissier afin de regrouper toutes les activités de stockage, de production et d’administration de la société, dont le laboratoire de fabrication de chocolats toujours en activité de nos jours avec un équipement sans cesse renouvelé.

 

En 1986 la Confiserie Tony belle enseigne sur les hauts de la rue de Bourg (un retour aux sources) est rachetée et développée.

 

En 1997 la crise frappe à nouveau l’histoire de la famille Manuel et Daniel revend le Magasin historique de la société, le Restaurant ainsi que les succursales de Genève créés dans l’intervalle pour se concentrer sur la Confiserie Tony.

 

Après quelques années plus calmes un nouveau départ permet à Daniel épaulé par la sixième génération avec Alexandre de se relancer dans le Service Traiteur, rejoint quelques années plus tard par sa sœur Christine, avec laboratoires de production en plus des deux Confiseries en ville de Lausanne et une chocolaterie au Centre de Balexert à Genève. En 2017, la confiserie Tony est fermée avec en parallèle l’ouverture d’un magasin juste en face sous le nom de Manuel.

 

Les grands classiques de la Maison, les chocolats Manuel, sont confectionnés et préparés de manière artisanale dans leur laboratoire de Crissier. Appréciés au-delà des frontières, les fameux pralinés et truffes sont confectionnés selon les recettes traditionnelles et avec la délicatesse requise par une équipe de chocolatiers-pâtissiers. Tous les jours, une large palette de goûts et de saveurs sont livrées et dégustées dans les différents établissements.

 

Désormais vous les trouverez dans le superbe écrin lausannois sis rue de Bourg 28 à Lausanne et au chemin de Trabandan 28 ainsi qu’à Genève.

 

Depuis plus de 175 ans, chaque génération Manuel a essayé de marquer son temps à sa manière.

 

L’histoire d’une famille toujours passionnée par la qualité, le contact avec sa clientèle et pouvant compter de génération en génération sur la fidélité et la compétence de nombreux collaborateurs et collaboratrices qui se soucie de proposer à sa clientèle goût, finesse et qualité avec respect et tradition une gamme de produits sélectionnés que ce soit un cru rare, un spiritueux de qualité, une succulente pâtisserie, un praliné raffiné ou un banquet d’exception.

Depuis 1845

Henri François-Louis MANUEL

1824-1885

(Fondateur épicerie rue de Bourg en 1845)

Henri François MANUEL

1853 - 1912

Henri Gustave MANUEL

1887 - 1953

Rolland MANUEL

1923 - 1976

Daniel MANUEL

5e génération

Alexandre MANUEL et Christine MANUEL

6e génération